DÉGUSTATION D'HUÎTRES

VENTE AU DÉTAIL

HUITRES DU PRODUCTEUR - SPÉCIALES BANC D'ARGUIN, HUITRES ARCACHON CAP-FERRET

 

OYSTERS TASTING AND RETAIL SALES 

FARMER OYSTER -ARGUIN SAND BANK SPÉCIALS  ARCACHON CAP-FERRET OYSTERS

 Géraldine et Fabrice vous accueillent tout au long de l'année au port de Larros, sur la commune de Gujan-Mestras, capitale française de l'ostreiculture, seule ville aux 7 ports sur le littoral français.

La cabane se situe sur le plus grand et le plus typique : Le Port de Larros.

Le Routioutiou vous reçoit dans un cadre typique de la région, cabane ostréicole, en terrasse l'été et lors des beaux jours, dans l'intérieur de la cabane les jours moins ensoleillés. Il est, au fil du temps devenu une des références de la commune pour vous recevoir entre amis, en famille, mais aussi en groupes...renseignez-vous...

 

VISITE VIRTUELLE 360 ° DU ROUTIOUTIOU 

Le Routioutiou bénéficie aujourd'hui d'être régulièrement sité sur les prestigieux :

Commandez vos huîtres en ligne 

La cabane du Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon
Présentation et tarifs de la dégustation d'huîtres Le Routioutiou, Port de Larros à Gujan-Mestras en Gironde pour les particuliers et les professionnels

LA CABANE POUR LES PARTICULIERS, POUR LES GROUPES...

VISITE VIRTUELLE 360 ° DU ROUTIOUTIOU  

Géraldine et Fabrice  vous accueillent toute l'année dans leur cabane de dégustation d'huîtres du Port de Larros à Gujan-Mestras dans le cadre typique de ce port d'ostreiculture du Bassin d'Arcachon. Le Port de Larros est l'un des sept ports de la commune de Gujan-Mestras. Larros est bien connu des gujanais pour la petite plage qu'il propose tout au long de la fameuse "jetée du Christ" , lieu que l'on retrouve sur de nombreuses cartes postales.La dégustation d'huîtres Le Routioutiou vous reçoit dans sa cabane ou en terrasse dès que le temps le permet. Cette terrasse ombragée offre un point de vue fort agréable sur la vie du Port de Larros, au rythme des marées

 Tarifs par bourriche à la Cabanne

Le Must des huîtres "Spéciales Banc d'Arguin"

Charnues, toniques et iodées...un goût de noisette

 

50

100

150

200

N°4

24,00 47,00 69,00 92,00

N°3

26,00 51,00 75,00 99,00

N°2

30,00 59,00 87,00 115,50

DÉGUSTEZ DONC UNE DOUZAINE D'HUITRES ACCOMPAGNÉE DU PETIT VERRE DE VIN BLANC ET PROFITEZ...

La Cabane dégustation d'huitres Le Routioutiou propose aussi ses prestations pour des groupes, cérémonies, "tour opérators",  agences de voyages, voyages de séminaires....jusqu'à xxx personnes.

Une prestation complète et des tarifs personnalisés peuvent vous être proposés. Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez nous contacter.

 

 

 

Le printemps au Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon
L'ostréiculture au printemps sur le Bassin d'Arcachon par Le Routioutiou, dégustation d'huîtres à Gujan-Mestras

 LE PRIMTEMPS   

 

 

Après 18 mois de croissance sur les collecteurs, les huîtres les recouvrent complètement. Le gros travail du mois de janvier au mois de mai : c’est le détroquage qui consiste à séparer les jeunes huîtres des capteurs

Le mois de juin est en général le mois pour "blanchir les tuiles". En effet, les tuiles des capteurs sont trempées dans la chaux vive contenue dans de grands bacs de bois, avant d'être placées par "ruchon" au soleil afin de fixer la chaux sur chaque tuile. Ces mêmes tuiles blanchies seront ensuite transportées puis placées à nouveau par "ruchons" sur le parc à huîtres afin de capter le soleil qui permettra aux naissains de pousser.

A l’aide de tuiles romaines chaulées, de chapelets d’ardoises ou de coupelles plastique, les ostréiculteurs captent les larves après la ponte. Ces larves ne peuvent nager que verticalement et sont donc dispersées par les courants. Apres 3 semaines de vie planctonique elles vont chercher à se fixer sur un support et devenir des "huitres vraies" d'un point de vue morphologique. A ce stade, elles sont dénommées "naissain". Après 18 mois, les ostréiculteurs retirent ces jeunes huîtres de ces supports et les transportent dans leurs bateaux à fond plat appelés les "plates" jusqu’aux parcs d’élevage où elles sont déposées à plat ou en poche selon la méthode d'élevage.

La saison d'été

 

L'été au Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon
La saison estivale pour l'ostréiculture du Bassin d'Arcachon par Le Routioutiou, dégustation d'huîtres située à Gujan-Mestras, Bassin d'Arcachon, en Gironde

L'été

L’huître creuse est ovipare et l’huître plate est vivipare. Au soleil de l’été, l’huître creuse pleine de son lait va répandre dans l’eau ses gamètes. L’union d’un gamète mâle et d’un gamète femelle forme un œuf microscopique qui va dériver au gré des flots. Chaque huître mère donne naissance à plus d’un million d’œufs. Pour que la naissance se passe bien, plusieurs conditions doivent être réunies.

 Conditions climatiques favorables, une eau à bonne température, 21 degrés, une eau pas trop salée d’où la nécessité de la proximité des rivières. Au bout de vingt jours environ, l’invisible œuf va se fixer sur un support solide et propre. Le premier rôle de l’ostréiculteur est de fournir ces supports qu’on appelle ‘collecteurs’ qui sont coquilles d’huîtres, coquilles Saint-Jacques, ardoises, fers, tuiles, tube plastique. La pose des collecteurs s’effectue au moment où la larve cherche à se fixer fin juillet. Recouverts de naissain en été, les collecteurs restent en place jusqu’au printemps suivant.

Les jeunes huîtres sont le plus souvent réparties dans des poches (sacs constitués de grillage plastique) et disposées sur l'estran sur des tables (structures métalliques) ou parfois encore semées à la volée sur le sol. Le travail de l'ostréiculteur consiste à retourner les poches, afin que toutes les huîtres puissent croître en de bonnes conditions et avec une forme régulière, à nettoyer les poches pour que l'eau de mer y circule bien. Après une période plus ou moins longue suivant la richesse de l'eau, les huitres sont triées par catégories de poids (calibrage).

 "Au mois de juin 2006, nous avons rencontré Fabrice et Géraldine Vigier, ostreiculteurs à Gujan-Mestras. Ils possèdent la cabane 155 du Port de Larros dans laquelle ils proposent dégustation d'huîtres et vente au détail toute l'année et de 8H00 à 19H00/20H00 en fonction des saisons.

Passionné du Bassin, Fabrice a repris il y a 4 ans (2002) la suite des activités de son grand père, dont la famille est dans la culture de l'huître depuis 1880 environ.

Fabrice et Géraldine possèdent 2 parcs situés sur l'Ile aux Oiseaux et 1 sur le banc d'Arguin.

Cette fois, Fabrice nous emmène aux "filles". Nous quittons le Port de Larros, prenons le chenal de Gujan, le passage 34, les Barbot's, le Teichan, puis le chenal du courant, et arrivons enfin au parc.

Fabrice part sur les parcs environ un jour sur deux, en fonction des marées. Il y pratique deux types de culture de l'huitre :  au sol et hors sol.

La saison d'automne

 

L'automne au Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon
L'automne dans l'ostréiculture sur le Bassin d'Arcachon par Le Routioutiou, dégustation d'huîtres sur la commune de Gujan-Mestras, en Gironde

L'AUTOMNE

L'automne est une période de préparation des fêtes.Cette saison est occupée par le calibrage des huîtres mises sur le parc en eau profonde au mois de juillet.

C'est aussi une période de négociation de prix pour l'expédition suivant le cours qui tient compte de la quantité de production de l'année.

La saison d'hiver 

L'hiver au Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon
La saison d'hiver au Routioutiou, ostréiculteur du Bassin d'Arcachon, dégustation d'huîtres situé sur la commune de Gujan-Mestras en Gironde

L'HIVER

L'hiver est une période très animée pour les ostreiculteurs.

C'est en effet la période ou les expéditions à travers toute la France s'organisent.

Triage, emballage des bourriches et expédition afin de préparer les fêtes de fin d'année ou l'huître a une place d'honneur sur la table du menu de Noel ou de la St Sylvestre.

Tout ce mouvement fait partie du traditionnel aboutissement du travail d'une année.

PENSEZ A RESERVER VOS HUITRES ET PLATEAUX DE FRUITS DE MER !!!

Le printemps

Spécificités de l'ostréiculture au Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon
Les spécificités de l'ostréiculture sur le Bassin d'Arcachon par Le Routioutiou, dégustation d'huîtres sur la commune de Gujan-Mestras, en Gironde

GUJAN-MESTRAS, LA VILLE AUX 7 PORTS, CAPITALE DE L’OSTRÉICULTURE

Gujan-Mestras trouve ses origines dans les premiers siècles de notre ère. Mais c’est seulement à partir du 17em siècle que cette parroisse nous livre son histoire.

A l’origine, Gujan s’appelait Guyan, c’était un petit village de paysans, de pécheurs et de ramasseurs de coquillages. Trois quartiers et trois ports représentaient cette communauté : Mestrasseau, Gujan bourg et Meyran.

Le port de Mestras était voué à la pêche en haute mer « le peougue » avec ses chaloupes et ses maîtres de barque. Le port de Gujan se consacrait à la petite pêche et au ramassage de coquillages, quant au port de Meyran, il synthétisait les activités des deux autres ports.

Toutefois, le véritable histoire gujanaise commence durant le 18em siècle avec les captaux de Buch et les écrits de quelques érudits locaux, ou de passage. Durant cette période, l‘activité locale s’articule autour d’une trilogie axée sur l’agriculture, la pèche et les coquillages. Très tôt ce peuple Gujanais s’est identifié autour de ce bassin que les romains appelaient « Mer d’Ignac » et qui deviendra par la suite le Bassin d’Arcachon, mot dérivé, vraisemblablement de « L’Arcasson » , résidu de la distillation de la résine. D’une superficie de  16000 HA, il représente le domaine maritime public « le Mayne » dans le parlé local. La moitié de ses terres découvrent avec les marées au rythme de deux pleines mer et deux basses mer par jour. C’est donc en alternance que les ostréiculteurs travaillent les terres émergentes, les « tatchs » ou se situent leurs jardins « les parcs ».

L’HISTOIRE DE L’HUÎTRE DU BASSIN

a pour date charnière l’année 1864. Avant cette date, les huîtres qui vivaient à l’état sauvage sur des bancs naturels étaient ramassées à la main, « pruquées » ou « draguées » dans les chenaux. Après cette date, elles seront élevées et cultivées par des hommes, d’où la naissance de l’ostréiculture. C’est à Napoléon III que revient l’idée de la mise en culture des huîtres dans le Bassin d’Arcachon. L’essor de cette activité dans la deuxième moitié de 19em siècle fera apparaitre un accroissement de la démographie, mais surtout une modification des infrastructures portuaire avec la création de ports artificiels : Le Port du canal, le Port de Larros, et le Port de La Hume. A la fin du 19em siècle, Gujan possédait 7 ports sur son territoire.

 

L’étymologie des noms donnée à ces ports se décline du parlé local « le gascon ». La Môle (la meule d’un moulin disparu au 17em siècle), Mestras, ou la Barbotière (plage ou les Gujanais barbotaient), Larros (Carrière d’où s’extrait la pierre d’alios), Meyran (vient de Meran le bétail), La Hume (vient de Humey-condensation au dessus d’un ruisseau ou d’un tas de fumier).

Depuis la nuit des temps, l’huître indigène qui s’est sédentarisée dans le Bassin d’Arcachon, est une huître plate, « l’ostrea edulys ». Les romains la sacraliseront  « Auzone la consacrera » et Rabelais l’immortalisera.

L’Ostrea Edulys est une huître type monoïque larvipare et  et protandre  se sexe alterné sur une seule souche. Elle féconde ses œufs in vitro après avoir filtré les spermatozoïdes en suspension dans l’eau.

Après fécondation, les larves sont rejetées vivantes dans la mer. Par la suite les larves se fixeront sur le premier obstacle qu’elles rencontreront. Afin de sédentariser ce naissain sur des supports parfaitement identifiés, l’ostréiculteur utilise des méthodes différentes, mais la plus ancienne reste la tuile chaulée, invention d’un testerin monsieur Michelet. Après captage, ces premières huîtres sont séparées de leur support  « détroquer » afin de pouvoir commencer leur cycle d’élevage. Elevage qui durera en moyenne 3 années avant leur commercialisation. A la fin du 19em siècle 5500 Ha sont  consacrés a la culture de cette huître. L’année 1920 verra sa disparition suite à une épizootie. Son agonie durera quelques années avant de disparaitre  totalement du Bassin d’Arcachon.

Cette disparition va faire le bonheur d’une huître qui vivotait et que tout le monde voulait ignorer : L’huître portugaise, de son vrai nom « Grossea Angulata ». Pourqoui ce nom ? Tout simplement parce que les scientifiques ne voulaient pas la reconnaitre comme une « ostrea ».A partir de 1926, sa mise en culture va créer des dissensions, voir des drames dans le milieu ostréicole.  Rentrée dans le bassin par le fait du hasard, cette huître deviendra durant des années le fleuron de notre ostréiculture. Après la seconde guerre mondiale 1700 Ha de parcs sont exploités. Près de 10 000 tonnes sont commercialisées chaque année. 1200 personnes les travaillent et l’huître fait vivre plus de 5000 personnes sur les ports.

 

Comme sa lointaine cousine, l’huître plate, cette huître portugaise disparaitra en 1971, sans connaitre la vraie raison de cette épizootie. A sa disparition s’ajoutera des drames humains. Les cabanes vont se vider, des bateaux vont disparaitre et les ports se désertifier. Plus de 50 % de la population active liée à l’ostréiculture devra se reconvertir.  L’ostréiculture renaitra de ses cendres avec l’arrivée d’une huître japonaise « L’Ostrea Gigas ». Comme sa demi sœur l’huître portugaise, cette nouvelle huître relancera la profession. L’huître japonaise est elle de type dioïque et ovipare. Elle pond des œufs qui seront fécondés dans le milieu marin lorsqu’ils rencontreront un spermatozoïde. De sexe alterné sur deux souches différentes, son ovulation n’est possible sue durant la saison chaude ou l’eau est à une température comprise entre 21   et 25°C.

A la fin du 20em siècle, grâce à l’évolution des techniques génétiques, une huître hybride verra le jour. Cette huître dite « triploïde » est stérile et donc commercialisable toute l’année. Elle n’est pas génétiquement modifiée au sens ou on l’entend aujourd’hui ;elle est seulement le résultat d’un coïncidence et d’un croisement judicieux.

Si toutes les huîtres se sont adaptées au Bassin, les ostréiculteurs se sont adaptés à de nouveaux modes de culture, et tout particulièrement à une culture hors sol. Les moyens mis en œuvre, eux aussi évolueront et en particulier son outil de travail : Le bateau.

LA PINASSE : sans remonter à la nuit des temps, reste le bateau mythique du Bassin. L’étymologie de ce mot Pinasse serait dérivée du grec ancien « pinax » signifiant planche de pin. Au 18em siècle, c’est un bateau à fond plat ayant la forme d’une navette d’une longueur de 7.50 mètres, armée par deux marins. Au début du 20em siècle, ce bateau sera motorisé, sa forme évoluera, il prendra le nom de pétroleuse du fait que son carburant est du pétrole lampant. Au cours du 20em siècle ce bateau perdra sa forme originelle. Pour laisser la place  à un bateau plus opérationnel : « la plate ostréicole » bateau sur-motorisé a fond plat, en alliage d’aluminium anodisé. Malgré toutes ces évolutions, le peuple Gujanais a voulu rester fidèle à ses traditions et à ses origines paysannes. Pour cela il a souhaité s’identifier à un insecte. Dans la langue Gasconne, tous les insectes sont des « barbots ». Ils auraient pu choisir « l’eumolpe » le prédateur de la vigne, ou l’abeille. Il a préféré prendre pour emblème la coccinelle, la « bête à bon dieu », peut être en raison de ses croyances religieuses ancestrales.

Malgré toutes ces crises conjoncturelles ou identitaires, l’ostréiculture en ce début de 21em siècle traverse une période difficile. Les gens de la mer se battent pour trouver la place qui leur revient entre les structures géopolitiques contraignantes et des intérêts économiques pervers.

Souhaitons que la conjugaison de ces intérêts croisés débouchera  sur une cohabitation heureuse. C’est le prix que devra payer la société pour que survive l’ostréiculture du Bassin d’Arcachon.

JC BERGASSE

 

 

Le travail des femmes au Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon
Le travail des femmes dans l'ostréiculture par Le Routioutiou, producteur d'huîtres et dégustation d'huîtres sur le Bassin d'Arcachon, commune de Gujan-Mestras en Gironde

LE TRAVAIL DES FEMMES DANS L’OSTRÉICULTURE, AUSSI PRÉSENTES QUE LES HOMMES.

Je peux vous en parler, car ma femme a fait ce métier depuis notre mariage à l’âge de 20 ans. Toujours présente dans toutes les phases de l’ostréiculture, avec moi sur les parcs à ratisser et pécher les huîtres, les laver au montant, les décharger en arrivant au port., les rentrer dans la cabane pour les trier. Mais ceci n’est qu’une phase de  ce travail. Il fallait aussi sortir les tuiles de l’eau pour les détroquer, les mettre à sécher sur le quai et par la suite les chauler, puis aller les replacer dans les cages sur le bassin. Ces cages en bois sorties de l’eau après séchage et réparation étaient trempées dans un bain de goudron pour les conserver. Et puis il y avait la vente au détail sur des places à l’extérieur : le mari d’un côté et la femme à un autre endroit

 Et ceci pendant 20 ans, plus la dégustation au port, l’été. Entre ces périodes, nous faisions la pèche à la sole et relevions nos filets de jour et de nuit, ce qui nous obligeait à dormir dans le bateau. Un travail harassant pour une femme qui avant de partir à la marée avait besoin de faire son ménage et préparer son repas. Quelle dose de vaillance  et de volonté pour faire tout cela !!!

En somme elle a travaillé autant ou plus que moi car ce métier n’était pas mécanisé comme aujourd’hui. Ma grand-mère était déjà employée ostréicole dans les années 1900.

Le mérite de ces femmes est immense…

 

 

On parle du Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon
Presse et reportages sur l'ostréiculture du Bassin d'Arcachon et du Routioutiou producteur d'huîtres sur la commune de Gujan-Mestras, en Gironde

On parle du Routioutiou

Intégrale Épicerie fine : Huître et bar du Pays de Buch 

Galerie photos, vidéo, visite 360° de la cabane Le Routioutiou
Galerie photos, vidéo, visite 360° de la cabane Le Routioutiou à Gujan-Mestras, dégustation d huitres, sur le Bassin d'Arcachon
Commande d'huitres au Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon
Commandez vos huîtres en ligne et retirez les sur place ou en expédition régionale ou nationale

Informations

Le Routioutiou
Port de Larros
33470 Gujan-Mestras

Modes de paiement :
CB, Especes, Cheques

Votre commande

Votre panier est vide

50 €

Bourriche d'Huîtres Calibre N°4/50

Bourriche de 50 huîtres du Bassin d'Arcachon à retirer "sur place" ou en expédition régionale ou nationale (hors DOM TOM)

78 €

Bourriche d'Huîtres Calibre N°4/100

Bourriche de 100 huîtres du Bassin d'Arcachon à retirer "sur place" ou en expédition régionale ou nationale (hors DOM TOM)

100 €

Bourriche d'Huîtres Calibre N°4/150

Bourriche de 150 huîtres du Bassin d'Arcachon à retirer "sur place" ou en expédition régionale ou nationale (hors DOM TOM)

130 €

Bourriche d'Huitres calibre N°4/200

Bourriche de 200 huîtres du Bassin d'Arcachon à retirer "sur place" ou en expédition régionale ou nationale (hors DOM TOM)

54 €

Bourriche d'Huîtres Calibre N°3/50

Bourriche de 50 huîtres du Bassin d'Arcachon à retirer "sur place" ou en expédition régionale ou nationale (hors DOM TOM)

81 €

Bourriche d'Huîtres Calibre N°3/100

Bourriche de 100 huîtres du Bassin d'Arcachon à retirer "sur place" ou en expédition régionale ou nationale (hors DOM TOM)

114 €

Bourriche d'Huîtres calibre N°3/150

Bourriche de 150 huîtres du Bassin d'Arcachon à retirer "sur place" ou en expédition régionale ou nationale (hors DOM TOM)

138 €

Bourriche d'Huîtres Calibre N°3/200

Bourriche de 200 huîtres du Bassin d'Arcachon à retirer "sur place" ou en expédition régionale ou nationale (hors DOM TOM)

61 €

Bourriche d'Huîtres Calibre N°2/50

Bourriche de 50 huîtres du Bassin d'Arcachon à retirer "sur place" ou en expédition régionale ou nationale (hors DOM TOM)

98 €

Bourriche d'Huîtres Calibre N°2/100

Bourriche de 100 huîtres du Bassin d'Arcachon à retirer "sur place" ou en expédition régionale ou nationale (hors DOM TOM)

126 €

Bourriche d'Huîtres Calibre N°2/150

Bourriche de 150 huîtres du Bassin d'Arcachon à retirer "sur place" ou en expédition régionale ou nationale (hors DOM TOM)

155 €

Bourriche d'Huîtres Calibre N°2/200

Bourriche de 200 huîtres du Bassin d'Arcachon à retirer "sur place" ou en expédition régionale ou nationale (hors DOM TOM)

Pescatourisme au Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon
Présentation du pescatourisme par Le Routioutiou, sur le Bassin d'Arcachon : Passez le temps d'une marée en immersion avec Fabrice Vigier, ostréiculteur sur le Bassin d'Arcachon pour découvrir le métier

LE PESCATOURISME 

Rien de tel pour découvrir le Bassin d'Arcachon, et le métier d'ostreiculteur qu'une promenade en bâteau. Venez visiter nos parcs à huîtres le temps d'une marée, venez voir de plus prêt la fameuse "Ile aux oiseaux" et ses Cabanes Tchanquées". Le banc d'Arguin, véritable petit paradis sur terre, un des joyaux de notre Bassin d'Arcachon, qui délimité l'Océan Atlantique du Bassin d'Arcachon et crée le mouvement des passes et des "baines" qui en font l'un des lieux les plus dangereux d'Europe pour les nombreux chalutiers et plaisanciers qui naviguent dans  cette zone. Profitez de la présentation de vrais travailleurs du Bassin, véritables spécialistes agriculteurs de la mer.... (selon la réglementation en cours)

TARIFS

  • 45 €/ personne pour vivre une marée ostréicole (dégustation comprise). Demi-tarif pour les enfants de 8 à 12 ans.
  • Tarif famille (2 adultes+ 2 enfants) : 130 €
  • 45 €/ personne pour vivre une marée de pêche.
  • Demi-tarif pour les enfants de 8 à 12 ans.

Réservation obligatoire auprès du professionnel.

  • Paiement à la réservation.
  •  Enfant à partir de 8 ans à la pêche et à l’ostréiculture, accompagné d’un adulte.
  • La marée n’attend pas : la ponctualité est essentielle.
  • En cas de mauvaise météo ou de panne du navire, le professionnel se réserve le droit d’annuler l’embarquement à la dernière minute.
  • Demandez aux professionnels des bons cadeaux (fêtes
    des pères...).

Réservations

Réservation d'une prestation de pescatourisme sur le Bassin d'Arcachon proposée par Fabrice Vigier, producteur d'huîtres
Module de réservation pour une prestation de pescatourisme sur le Bassin d'Arcachon accompagnés de Fabrice Vigier, ostréiculteur producteur

Réservation obligatoire auprès du professionnel.

  • Paiement à la réservation.
  •  Enfant à partir de 8 ans à la pêche et à l’ostréiculture, accompagné d’un adulte.
  • La marée n’attend pas : la ponctualité est essentielle.
  • En cas de mauvaise météo ou de panne du navire, le professionnel se réserve le droit d’annuler l’embarquement à la dernière minute.
  • Demandez aux professionnels des bons cadeaux (fêtes
    des pères...).

Journée de pescatourisme sur le Bassin d'Arcachon

Entrez en immersion dans le métier d'ostréiculteur sur le Bassin d'Arcachon en compagnie de Fabrice, ostréiculteur, au départ du Port de Larros à Gujan-Mestras

TARIFS 45 €/ personne pour vivre une marée ostréicole (dégustation comprise). Demi-tarif pour les enfants de 8 à 12 ans. Tarif famille (2 adultes+ 2 enfants) : 130 € 45 €/ personne pour vivre une marée de pêche. Demi-tarif pour les enfants de 8 à 12 ans.

Date de la réservation

Étape précédente

Nombre de personnes

Étape précédente

Enfants de 8 à 12 ans

Étape précédente

Vos informations

Étape précédente

Réservation éffectuée

Votre demande de réservation a été envoyée.
Elle sera traitée dans les plus brefs délais.
Merci et à bientôt.

Actualités au Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon
Actualités du Routioutiou, dégustation d'huîtres et producteur du Bassin d'Arcachon, sur la commune de Gujan-Mestras en Gironde
Plan de situation du Routioutiou, dégustation et producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon
Plan de situation de la Cabane de dégustation d'huîtres Le Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon, sur la commune de Gujan-Mestras, Port de Larros

Le routioutiou
Fabrice Vigier
Tel : 05 56 66 97 40 - Port : 06 43 34 75 72
Port de Larros 
33470 GUJAN MESTRAS

Coordonnées GPS : 44.642814720004935, -1.0731196403503418

Agrandir le plan d'accès

Contact du Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon
Contactez la Cabane de dégustation d'huîtres Le Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon, sur la commune de Gujan-Mestras, Port de Larros

Formulaire de contact :
LE ROUTIOUTIOU

Port de Larros 

33470 GUJAN-MESTRAS

Tel : 05 56 66 97 40 - Port : 06 43 34 75 72

Nom :

Téléphone :

Email :

Message :

 

Partenaires du Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon
Partenaires de la Cabane de dégustation d'huîtres Le Routioutiou, producteur d'huîtres du Bassin d'Arcachon, sur la commune de Gujan-Mestras, Port de Larros

Nos partenaires...

Huîtres Arcachon-Cap Ferret

Mairie de Gujan-Mestras

 

Maison de l'Huître

 

 

Siba

 

 

Région Aquitaine

 

 

AAPra

 

CRCI Aquitaine

 

 

L'Oeil du Bassin