LE ROUTIOUTIOU

 LE PRIMTEMPS   

 

 

Après 18 mois de croissance sur les collecteurs, les huîtres les recouvrent complètement. Le gros travail du mois de janvier au mois de mai : c’est le détroquage qui consiste à séparer les jeunes huîtres des capteurs

Le mois de juin est en général le mois pour "blanchir les tuiles". En effet, les tuiles des capteurs sont trempées dans la chaux vive contenue dans de grands bacs de bois, avant d'être placées par "ruchon" au soleil afin de fixer la chaux sur chaque tuile. Ces mêmes tuiles blanchies seront ensuite transportées puis placées à nouveau par "ruchons" sur le parc à huîtres afin de capter le soleil qui permettra aux naissains de pousser.

A l’aide de tuiles romaines chaulées, de chapelets d’ardoises ou de coupelles plastique, les ostréiculteurs captent les larves après la ponte. Ces larves ne peuvent nager que verticalement et sont donc dispersées par les courants. Apres 3 semaines de vie planctonique elles vont chercher à se fixer sur un support et devenir des "huitres vraies" d'un point de vue morphologique. A ce stade, elles sont dénommées "naissain". Après 18 mois, les ostréiculteurs retirent ces jeunes huîtres de ces supports et les transportent dans leurs bateaux à fond plat appelés les "plates" jusqu’aux parcs d’élevage où elles sont déposées à plat ou en poche selon la méthode d'élevage.

La saison d'été